Rangements d’atelier

0

Petit article un peu atypique sur les rangements que j’ai créé pour mon atelier. L’idée ici est de présenter rapidement les solutions choisies, des fois que ça donne des idées. Je ferai éventuellement d’autres articles avec des évolutions.

En effet, suite à la fabrication de mon établi, j’ai créé un certain nombre de rangements de manière à pouvoir organiser un minimum mon gros tas de bazar divers et varié. L’objectif est de pouvoir retrouver facilement les outils et matériel dont j’ai besoin, sans tout accrocher sur les murs. Et aussi sans avoir recours à divers cartons posés plus en moins en vrac dans des étagères plus ou moins branlantes.

Rangement de l’outillage courant

Le grand classique quand on veut ranger ses outils est de tout accrocher sur les murs. C’est un principe certainement dérivé du LEAN/5S (plus d’info : Lean 5S). L’idée est de tout avoir en permanence sous les yeux et à portée de main afin de limiter au maximum les pertes de temps en recherche.

Sauf qu’il devient rapidement impossible de tout accrocher, faute de place. J’ai du coup choisi de n’accrocher ce que j’utilise le plus souvent et ce que je veux pouvoir trouver rapidement : clés plates, clés à pipe, marteaux, tournevis, clés à 6 pans et Torx, scies, ciseaux à bois, serres joints… En prime, j’ai également à portée de main au dessus de ma tête mes masques, lunettes et protection auditives. Et mes gants pour l’instant posés en vrac.

Rien à faire … il m’en faut PLUS !
6 marteaux … et celui que j’utilise le plus, c’est le maillet de mécanique

Pour (une partie de) tout le reste, je me suis fabriqué deux grands tiroirs sous mon établi à partir de glissières et rangement à couverts provenant de mon ancienne cuisine.

Le principal problème avec ces tiroirs est que du coup je n’ai plus la place à cet endroit pour fixer des serres joints. Heureusement il y toute la place nécessaire sur la partie de droite.

Les caisses de rangement

On trouve des caisses à vraiment pas cher (moins de 2€) et qui peuvent rendre bien des services. J’ai acheté les miennes principalement chez Brico dépot, mais on trouve les mêmes dans d’autres enseignes. Soyons clairs, ce ne sont pas des caisses de rangement pour stocker des briques ou des batteries de voitures. Elles sont plutôt fines et se déforment assez facilement mais sont parfaites pour stocker du matériel.

J’ai acheté deux tailles de caisses pour deux utilisations différentes. Je les ai d’ailleurs surtout achetées pour déménager tout mon b*rdel qui était un peu en vrac dans mes étagères. Mais du coups elles servent encore.

Les grandes caisses

Les grandes caisses sont plutôt faites pour stocker ma peinture, les bouteilles de produits divers et variés (acétone, white spirit, pétrole …) ou du bazar en vrac. Même si elles sont conçues pour être stockées les unes sur les autres, j’ai préféré leur fabriquer des « glissières » en bois pour les utiliser comme des tiroirs. C’est beaucoup plus pratique quand vous avez besoin de chercher dans celle qui est tout en dessous.

En soit rien de très compliqué. Un tasseau de chaque coté et vous avez un tiroir. Sachant qu’en plus vous avez toujours la possibilité de sortir la caisse pour l’emmener plus loin. En prime il reste de la place dessous pour mettre … d’autres caisses.

Les petites caisses

Les petites caisses sont allouées plus spécifiquement à un type d’outil ou de solution. Mais surtout de plus petite taille. De la même manière que pour les grosses caisses, j’ai fabriqué avec des tasseaux des « glissières » sur lesquelles les glisser. Je me suis du coup fabriqué une étagère verticale dans laquelle glisser tout ça.

L’avantage encore est de pouvoir sortir les caisses en fonction des besoins pour accéder plus facilement au contenu. Du rangement simple et efficace ! Et c’est tellement plus pratique que des cartons rangés en vrac.

Le gros outillage

Le problème de s’équiper avec de l’outillage c’est que rapidement on ne sait plus quoi en faire. Des outils comme la scie sous table, la scie à chantourner, le support de défonceuse ne sont pas forcément simples à stocker tout en y accédant facilement.

Du coup, je les ai fixés au mur à l’aide d’équerres principalement.

Le meuble bleu en dessous sert de stockage (entre autres) pour toute ma visserie.

Pour les autres outils comme ma scie à onglet, mon étaux et les divers guides de la scie sous table, ils sont sur deux grosses étagères bien solides.

Sous les deux étagères, il y a des chutes de bois, planches diverses et variées et autres chutes métalliques pour de la soudure.

Bien entendu il me reste en plus 2-3 étagères dans un coin pour y entreposer (comprendre : « entasser ») tout le reste avec notamment, les divers fluides pour les voitures/moto/tondeuse, des draps à tout faire, des trucs à réparer, des outils que j’utilise rarement …

Voilà principalement les rangements que j’ai créé, d’autres viendront …

Et pour finir, surtout le plus utile : le TABLEAU BLANC !

Ce projet vous a plu ? Alors partagez-le et laissez moi un commentaire :-)
Et pensez aussi à vous inscrire à la newsletter pour ne pas rater les prochains articles (colonne de droite)
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments