Scie à chantourner : Cure de rajeunissement

11

Pendant que le sujet du prochain article sèche, je me suis attaqué à l’entretien d’une scie à chantourner qu’on m’a donné. Elle provient de chez mes parents et je ne me souviens plus de quand elle date, il est probable qu’elle ait mon age … et n’a jamais été nettoyée ! En prime, le câble d’alimentation est abîmé (un coup de meuleuse je dirais) et il manque un pied sur les quatre. Et il manque aussi le flexible mais j’ai bon espoir de le retrouver. Il s’agit d’une dremel moto-shop mod 576.

(Je vous présente dors et déjà mes excuses pour la qualité des photos, elles ont été prises avec mon téléphone portable.)

Voilà donc la scie, avant que je m’en occupe. A noter que à ce jour je n’en ai pas vraiment besoin mais plutôt que de la laisser rouiller au fond d’un garage, je préfère l’avoir avec moi, prête à être utilisée si le besoin s’en ressent. J’aurai juste à acheter des lames à l’occaz’.

scie à chantourner dremel moto-shop mod 576

vielle et sale, ça résume tout … une dremel moto shop mod 576

Le démontage de la scie à chantourner

Avant d’attaquer le démontage, j’ai quand même vérifié qu’elle fonctionnait. Rien ne sert de tenter de la rénover si le moteur est HS par exemple. Ici il tourne correctement, donc j’attaque le démontage.

Première chose à tomber, le plateau. Il est rouillé et la peinture part en plaque. Et en prime il manque une vis. Mais au moins ça permet de voir un bout des entrailles de la machine … et je ne suis pas déçu !

Scie à chantourner dremel moto-shop mod 576

Tout est recouvert de sciure ! TOUT !

Donc je continue à démonter en enlevant la plaque sur le devant avec les deux écrous papillons, ce qui me permet de VIDER les carters des années de sciure accumulée. Le dessous est même durci et a eu besoin d’être délogé au tournevis avant d’accepter de se répandre un peu partout sur la table. En prime c’est une poussière très fine et qui colle … charmant.

tas de sciure

voilà ce qui est sorti, sans forcer !

Je continue à tout dévisser méthodiquement en rangeant les vis correctement pour ne pas les égarer et se rappeler dans quel ordre les remonter. Une fois les carters séparés, le mécanisme est à nu. Rien de bien compliqué, juste deux bras reliés entre eux par un ressort … bien entendu recouvert de saletés et de vieille graisse. Heureusement pour moi, les vis viennent toutes sans soucis. La rouille n’a attaqué les pièces qu’en surface et au final aucune casse n’est à déplorer.

scie à chantourner - intérieur

voilà les entrailles de la bête !

Le moteur

Avec les carters démontés, reste le moteur à sortir et à inspecter. Il n’a pas trop posé de difficultés et a fini par sortir de son logement avec quelques coups de maillet bien placés. Le mélange de sciure et de graisse cuite avait fini par coller et était un peu récalcitrant. Comme tout le reste la sciure avait recouvert le tout d’une belle gangue jaunâtre collante.

moteur scie à chantourner

sous la sciure, un moteur électrique

Après un bon coup de brosse, quelques giclée de WD40 et de la graisse pour les roulements, le moteur a déjà une autre tête. A noter qu’il est probable que l’un des roulements commence à fatiguer car on l’entend grogner un peu. Pour l’instant rien de gênant mais si ça s’empire il faudra regarder ça. N’ayant pas beaucoup de besoins, il est cependant probable que j’utilise cette scie à chantourner assez peu, donc ça durera surement encore un moment.

moteur scie à chantourner

le même … déjà plus propre

Le remontage

Une fois la scie à chantourner en morceaux, avant de remonter, bien entendu j’ai tout nettoyé. Toutes les pièces ont donc été brossées et lavées à grande eau. je pense qu’un jour je redémonterai tout pour y mettre un coup de peinture afin d’avoir quelque chose de vraiment nickel. Pour l’instant je n’ai ni le temps, ni l’envie. Les bras aurait bien besoin d’un décapage et d’un coup d’antirouille mais ce sera aussi pour la prochaine fois. Il est cependant probable que je me penche sur le cas du plateau assez rapidement vu son état. Je suis même à peu près certain qu’il y aura droit dès la première utilisation.

IKEA Master !

Le remontage se fait dans le même ordre que le démontage, mais en graissant tout ce qui en a besoin. Pour le coup j’ai même préféré mettre trop de graisse que pas assez, la machine n’étant pas toute jeune.

scie à chantourner, remontage

reste la rouille, mais ce sera pour une prochaine fois

Le remontage du carter de devant m’a causé quelques sueurs puisqu’il s’agit de le mettre en position tout en alignant les quatre axes qui maintiennent les bars. Ainsi que les alésages sur le dessous. Et l’alignement avec le carter du fond. Tout en gardant le ressort tendu. Pas simple.

Mais je vous donne la solution parce que je suis sympa : il faut retirer l’axe sur la tête et le mettre au dernier moment en jouant sur l’élasticité du tout. De rien.

Et au final ça donne :

scie à chantourner dremel moto shop mod 576

Tadaaaammmmmm ! Finie, comme neuve ! … ou presque

Bon j’avoue, j’ai triché : j’ai mis un coup de WD40 sur les peintures pour les faire briller et les rajeunir. C’est juste pour la photo. Mais c’est très efficace la peinture a l’air d’avoir rajeuni et pour une peu on dirait une scie à chantourner récente.

Et puis la photo est trompeuse, on ne voit plus les taches de rouilles sur le plateau.

Mais elle a quand même changé de tête et en plus je la trouve bien moins bruyante qu’avant, ce qui est un très bon point. Et je n’ai perdu aucune vis et il ne m’en restait aucune à la fin. Et ça, IKEA ne peut pas en dire autant.

Il ne reste donc plus qu’à l’utiliser, cette scie à chantourner, maintenant qu’elle est toute belle et toute propre !

Ce projet vous a plu ? Alors partagez-le et laissez moi un commentaire :-)
Et pensez aussi à vous inscrire à la newsletter pour ne pas rater les prochains articles (colonne de droite)
4.3 3 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
11 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
BRUNO GILBERT
BRUNO GILBERT
7 mois il y a

Bonjour, un grand merci pour toutes ces informations je suis actuellement en pleine réfection de la mienne

et je recherche les references des deux produits qui se « greffent » sur le support moteur  le disque de ponçage ainsi que le flexible

Merci pour votre aide

BRUNO GILBERT
BRUNO GILBERT
7 mois il y a

Bonjour, je viens également de ressortir la mienne qui va demander le même traitement néanmoins le cherche les références du disque de ponçage ainsi que le flexible qui se branche sur le moteur si quelqu’un peut m’aider dans ma recherche merci beaucoup

Chicanne
Chicanne
9 mois il y a

Merci pour ces explications. J’ai trouvé la même machine d’occasion mais je ne sais pas où commander les lames. Un tuyau peut-être ? Est-il possible de l’utiliser pour scier de la tôle fine d’1 mm ?

BOB LE BRICOLEUR
BOB LE BRICOLEUR
1 année il y a

Super j’ai la même et je cherchais des lames, pour information, Voisin Pierre, si on sert trop les écrous sur l’arbre cela bloque le fonctionnement de la lames, il faut trouvé le juste milieu.

VOISIN Pierre
VOISIN Pierre
2 années il y a

Merci pour ce reportage sans lequel je n’aurais pas réussi à remonter la mienne ! C’est une vraie galère à remonter. Dremel a bien merdé sur la conception de cette scie.
Une fois remontée correctement elle vibre mais ne démarre pas, sauf si je tire sur la partie basse. Là elle se met à tourner comme une horloge. Peut être est ce dû au fait que je n’ai pas mis en place de lame. Maintenant je me mets en quête d’acheter des lames.
Encore un grand merci
Pierre

Tiph
Tiph
3 années il y a

OH là là Je la reconnais !!! Je m’en servais régulièrement 🙂 Nouvelle jeunesse en effet !!!
Bien joué frangin !