Une hachette pour le bois de barbecue

0

J’ai récupéré il y a quelques temps 2-3 bricoles qui traînaient chez mon père. Je suis reparti notamment avec un Té de plomberie en laiton que j’ai utilisé pour mon maillet de mécanique et 2 fers de hache. Ou plutôt pour être précis un fer de hache et un fer de hachette. Le fer de hache étant beaucoup plus abîmé et nécessite en plus d’être ressoudé. De plus je dois réfléchir à comment tailler le manche sans y passer 3 ans. Donc ce sera pour une prochaine fois.

Du coup aujourd’hui je vous présente la fabrication d’une hachette avec pour objectif de l’utiliser pour tailler du bois pour le barbecue.

 

fer de hache hachette

Plein de possibilités sur cette image … et plein de travail en perspective !

 

Le manche de la hachette

Le manche va être taillé dans un bloc de niangon, déjà utilisé pour le Tee et pour le jeu de Quoridor entre autres. Ça a été l’occasion pour moi de tester mes rabots, sans même les avoir rénovés ou même nettoyés. Et bien malgré leur état, ils coupent encore bien et ont fait leur job de nettoyer les faces du bloc.

 

hachette

Les ingrédients … il manque l’huile de coude, non présente sur la photo

Il s’agit ensuite de tracer les contours extérieurs du manche, sachant que l’épaisseur correspond déjà bien à ce que je veux. J’ai tracé sans modèle avec juste une vague idée en tête. J’avais simplement comme critère de faire quelques chose avec une forme sympa et qui suivait le grain du bois. Ce deuxième point est important pour le solidité du manche.

Une fois la forme définie, je l’ai découpée grossièrement avec la scie sauteuse puis j’ai sorti la rappe à bois et l’huile coude.

 

manche hachette

Ça prend forme

Une fois la forme bien taillée, un ponçage manuel avec du papier de verre permet d’avoir un touché doux et sans arrête ni écharde potentielle. J’ai également découpé le haut du manche sur lequel enchâsser le fer de la hachette. Dans un premier temps j’ai juste approché la forme pour la finaliser lors du montage final.

Avant de finir le manche je me suis donc attaqué au fer afin de pouvoir voir où je vais avant de tout finaliser.

 

Le fer de la hachette

Sous la couche de crasse et de rouille, je n’avais pas apporté grande attention au fer et j’avoue avoir été plutôt surpris de ce que j’ai découvert. En effet, après le début de nettoyage avec la meuleuse et un disque à lamelles, je me aperçu que le fer était loin d’être plat. Il est en effet tout déformé, avec des traces de coups de marteaux, le tranchant n’est pas parfaitement aligné avec le logement pour le manche et la partie pour frapper est tordue. Je pense aujourd’hui qu’il s’agit d’un fer fabriqué par un amateur avec une forge de fortune. Il a cependant a été trempé, au moins sur le tranchant donc ça ira bien.

 

fer de hachette

Ho les jolies formes … qui n’ont rien à faire là !

Le disque a lamelle a fait du bon boulot et le rendu est beaucoup plus propre qu’avant. Pour le plaisir j’ai même ajouté une encoche arrache clou. Elle est uniquement décorative ici et j’ai découvert l’utilité de l’encoche après l’avoir faite. Je trouvais ça joli. J’ai également retaillé la zone de frappe à l’arrière du fer afin qu’elle soit plus alignée sur le reste.

 

fer de hachette

C’est déjà mieux

Afin de protéger l’acier de la rouille, je lui ai appliqué une couche de rustol qui va en plus lui donner une couleur noire bien foncée. Je ne pense pas que cette couches résistera sur le tranchant lors des premières découpes mais le corps du fer de la hachette devrait rester protégé. Et en prime afin de protéger cette couche de protection j’ai ajouté une couche de vernis par dessus.

 

fer de hache hachette

En cours de séchage

 

L’assemblage

Pour monter le fer sur le manche c’est une suite d’essai, taillage, re-essai, re-taillage … jusqu’à avoir une tenue suffisante. Pour finir le maintien j’ai fait une entaille dans la partie enchâssée pour y rentrer en force un coin une fois le fer en place. Le coin est collé à la colle à bois afin qu’il ne bouge pas.

Le manche est ensuite passé à l’huile de tung pour le protéger et lui donner un beau fini. Et quel rendu !

 

Hachette DIY

Moi j’adore la couleur du manche ! Et vous ?

J’ai également fini d’affûter le fer et j’ai du coup enlevé le noir sur le tranchant pour un rendu que j’aime beaucoup. La forme du manche me va bien et tombe bien en main. J’ai donné quelques coups dans une bûche qui traînait et la hachette se manipule très bien et le tranchant est plus que suffisant pour l’instant.

 

Il ne me reste plus qu’à aller couper du bois avant le prochain barbeuc’ !

 

Hachette DIY

Prêt à tailler dans le vif !

 

 

Ce projet vous a plu ? Alors partagez-le et laissez moi un commentaire :-)
Et pensez aussi à vous inscrire à la newsletter pour ne pas rater les prochains articles (colonne de droite)
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments